Médecin biologiste de la reproduction
Directrice Générale de la Clinique Procréa, Vice-présidente de la fondation LYA.
Titulaire d’un doctorat d’état de médecine de la faculté de médecine d’Abidjan depuis 2000, Myriam Kadio-Morokro s’inscrit ensuite à l’Unité de Formation et de Recherche de Médecine Pierre et Marie Curie – Paris XIII d’où elle obtient le diplôme en Médecine et Biologie de la Reproduction en 2003. Forte de ce diplôme et après des stages de perfectionnement à Paris, elle rentre en Côte d’Ivoire en 2005. Elle est d’abord chef du laboratoire d’analyses biologiques classiques du centre médical les BLEUETS à Abidjan. Puis en 2008, elle créé avec 2 autres partenaires, la société ivoirienne de gestion hospitalière (SIGH), société anonyme avec conseil d’administration qui est en charge de la clinique PROCREA, premier centre de fertilité avec capitaux ivoiriens. Depuis 10 ans, elle est directrice Générale et Responsable de la stratégie générale de la clinique. Elle y exerce également comme médecin biologiste de la reproduction. Forte de son expertise en Matière de santé de la reproduction, elle participe en 2009 à la création du GIERAF (Groupe Inter Africain d’Etude, de Recherche et d’Application sur la Fertilité) avec 8 pays africains. Elle en a assuré le Secrétariat Général pendant 4 ans. Parallèlement à ces activités médicales, et touchée par la maladie d’un de ces proches et dans un but purement humanitaire, docteur Kadio-Morokro décide avec un groupe de personnes de participer à la création de la FONDATION LYA – vivre avec la drépanocytose qui contribue grâce à son action à une meilleure prise en charge de la drépanocytose. Elle en assure la Vice-Présidence depuis 2013. Elle est engagée dans les actions de terrain et projets sur la drépanocytose depuis 3 ans. Son expérience est associée à la mobilisation de personnes concernées, des autorités publiques, des professionnels de santé et des acteurs socio-sanitaires.